Cette agression choquante se déroule vendredi 30 novembre à Nantes, à 19h40 : Simon (son prénom a été modifié), âgé de 15 ans, se trouve dans un busway en direction du centre-ville de Nantes.

À l’arrêt Clos-Toreau, le long du boulevard Emile-Gabory, quatre adolescents montent à bord du véhicule.

À l’arrêt suivant Bonne-Garde, ils poussent Simon dehors, le forçant à sortir du busway.

Le lycéen se met à courir, mais il est rattrapé par le groupe.

En quelques instants, il est emmené à quelques mètres de là, dans une impasse près de la rue de la Greneraie.

Il est pris au piège : ses quatre agresseurs sortent un taser. Et à six reprises, Simon reçoit une impulsion électrique. Il se fait également frapper.

Et le petit groupe lui vole tout, son téléphone portable, son manteau, son pull, son pantalon, ses chaussures, son sac à dos, ses papiers…etc.

Simon est en caleçon quand le groupe prend la fuite, à l’arrivée d’une passante.

Traumatisé, extrêmement choqué, la victime est malgré tout retourné en cours dès le lundi 3 décembre dans son lycée de l’agglomération nantaise.

Il a porté plainte la semaine dernière, avec sa mère, au commissariat de Nantes.

Une enquête criminelle est confiée aux policiers de la sûreté urbaine.

Les agresseurs auraient autour de 13 ou 14 ans,selon les informations de France Bleu Loire Océan, et sont toujours recherchés à ce jour.

-France bleu

Vu sur France bleu. fr