Vendredi, « une perte de pression sur une conduite sous-marine » reliant la plateforme de forage South White Rose et le pétrolier Sea Rose du groupe Husky Energy a entraîné le déversement de 250 000 litres de pétrole en mer.

« Aucun signe visible d’éclat » à la surface de l’océan, autrement dit de marée noire, n’a été constaté lundi par un avion qui a survolé la zone, a indiqué le régulateur du secteur, l’Office Canada-Terre-Neuve des hydrocarbures extra-côtiers (CNLOPB).

« Quatre oiseaux de mer mazoutés » ont été repérés, « dont l’un pourrait être récupéré pour être nettoyé », a-t-il ajouté.

-le parisien

Vu sur le parisien. fr