Aussitôt changé, aussitôt scié.

Trois jours après son installation, ce jeudi, et après une première tentative d’abattage infructueuse vendredi, les dealers de l’un des plus importants points de vente de cannabis du Val-de-Marne ont scié, dans la nuit de vendredi à samedi, le mât, haut de 12 mètres surmonté d’une caméra, installé devant le stade Gabriel-Thibault.

« Il n’est pas prévu qu’il reste debout longtemps », nous avaient confié l’avant-veille plusieurs jeunes du quartier. Promesse tenue. Le béton coulé à l’intérieur du mât n’aura pas résisté longtemps à la meuleuse de ces “professionnels”.

Surmontée d’un dôme de caméras à haute définition, l’installation, plus haute que la précédente (12 mètres contre 8 mètres pour le premier mât abattu il y a moins d’un mois), devait permettre aux policiers de zoomer sur des visages situés à plus de 200 mètres mais aussi de surveiller son propre pied…

-le parisien

Vu sur le parisien. fr