Ce professionnel de la route n’en revient toujours pas.

Mercredi 31 octobre, à 20 h 45, alors que ce Sarregueminois rentre au dépôt de l’entreprise situé à Cocheren une balle de carabine vient s’écraser sur son pare-brise.

« J’ai bien vu une silhouette sur le pont qui se situe juste après le péage de Farébersviller sur l’A4, mais bon comme je vois régulièrement des gens sur les ponts je ne me suis pas méfié d’autant plus qu’il faisait déjà nuit », raconte le routier encore sous le choc quand il pense aux conséquences que ce geste insensé aurait pu avoir.

« J’ai immédiatement stoppé sur la bande d’arrêt d’urgence mais évidemment il n’y avait plus personnes sur le pont.

La balle n’a pas traversé mais elle a bien explosé le pare-brise, j’avais des éclats de verre incrustés dans la joue droite, heureusement que j‘en n’ai pas eu dans l’œil.

Son patron lui a alors conseillé de rentrer au dépôt où les gendarmes de Farébersviller sont venus constater les faits.

-le républicain lorrain

Lire l’article