Des vols sans arme, sans violence, mais non sans imagination.

En un peu plus d’un an, des milliers de litres de gazole ont été volés par des braqueurs 2.0, qui piratent les pompes à essence.

Il y a quelques jours, l’un d’entre eux a été pris en flagrant délit, en pleine nuit, par des gendarmes de l’Oise qui surveillaient une station en libre service.

La méthode des malfaiteurs bien rodée.

Un premier homme, le technicien, s’approche des pompes en voiture avec une télécommande, puis pirate le système pour faire passer le prix au litre à zéro euro.

Quelques minutes plus tard, son complice arrive en camionnette avec des bidons, et récupère 2 000, voire 3 000 litres de carburant, sans rien payer.

Une faille de sécurité serait en cause.

Ce serait comme pirater un ordinateur vulnérable.

Un trafic très rentable, car au marché noir, le carburant se vend à un euro le litre.

Le voleur interpellé dans l’Oise a écopé de sept mois de prison ferme, mais son complice le hacker est toujours en fuite.

-France tvinfo

Lire l’article