Interpellé mardi, ce dernier a été placé en garde à vue et a reconnu l’intégralité des faits.

Il a expliqué qu’il dérobait les chéquiers dans les boîtes aux lettres puis utilisait de fausses pièces d’identité qu’il dit se procurer en région parisienne. Enfin, il effectuait des achats dans différents magasins. Des produits qu’il revendait afin d’obtenir des espèces pour assurer sa subsistance et sa consommation d’alcool.

Via https://www.sudouest.fr/2020/06/25/pour-42-000-euros-de-cheques-falsifies-7596282-1391.php