Un Australien qui, armé d’une machette, avait été engagé pour entrer par effraction dans la maison d’un client, l’attacher et le caresser avec un balai a été déclaré non coupable, après s’être trompé d’adresse.

via https://www.nicematin.com/faits-divers/payes-pour-entrer-par-effraction-et-realiser-le-fantasme-sexuel-dun-client-ils-se-trompent-de-maison-517923