Les autorités ont martelé que les pharmaciens ne pouvaient pas vendre de masques chirurgicaux ou FFP2 au grand public. C’était faux depuis le décret du 23 mars. Et c’est même le ministre de la Santé qui le dit. Une politique qui a pu favoriser des contaminations. Explication.

Via https://reflets.info/articles/ventes-de-masques-au-grand-public-les-mensonges-du-gouvernement.