La Ligue des Droits de l’Homme a obtenu gain de cause, mais le maire de Pont annonce déjà un nouvel arrêté modifié pour contrer les vols imputés à des mineurs étrangers arrivant par le train.

Via http://www.leparisien.fr/oise-60/pont-sainte-maxence-le-tribunal-suspend-le-couvre-feu-impose-aux-mineurs-09-03-2020-8276133.php.