« La filiale de construction du géant Bouygues était toujours frappée, vendredi, par la cyberattaque lancée la veille, a déclaré le groupe, évoquant un rançongiciel et rapportant que toute son informatique était à l’arrêt. »

« « Une attaque virale de type ransomware a été détectée sur le réseau informatique de Bouygues Construction le 30 janvier », a rappelé le groupe dans un communiqué. « Par mesure de précaution, les systèmes d’information ont été arrêtés afin d’éviter toute propagation », a poursuivi Bouygues Construction, l’une des deux grandes branches du géant français avec celle des télécoms. »

Lire la suite


https://www.nicematin.com/faits-divers/bouygues-construction-victime-dune-cyberattaque-les-pirates-reclament-10-millions-de-dollars-456588.