« Le ministère public avait réclamé la perpétuité. Alain Rosini a été condamné, tard vendredi soir, à trente de réclusion criminelle. La peine sanctionne l’assassinat de son beau-père, commis le 12 juin 2017 au domicile familial de Montigny-lès-Metz. »

Lire la suite


https://www.republicain-lorrain.fr/edition-metz-et-agglomeration/2020/01/26/assassinat-de-f-pifflinger-trente-ans-de-prison-pour-le-gendre.