« Mardi 21 janvier, les gendarmes ont interpellé à Irigny, dans la métropole de Lyon, au quartier de La Mouche, un individu soupçonné d’être impliqué dans un trafic d’échographes. On comprend pourquoi ces derniers suscitent la convoitise des malfaiteurs : ce type d’appareils coûte cher, entre 50 000 à 150 000 euros l’unité, et se revend facilement à l’étranger sur des marchés parallèles. »

« Au total, les enquêteurs imputent à la même bande sept-huit cambriolages. Fin 2019, ils avaient interpellé à Marseille deux hommes dans une camionnette, suspectés d’être les receleurs. Ils partaient pour l’Algérie. »

Lire l’article complet


https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/01/26/vols-en-serie-d-echographes-un-suspect-arrete.