« Les dernières analyses du 22 janvier prouvent que les taux d’éthylbenzène et xylène dans le lait maternel étaient plus élevés après l’incendie de Lubrizol qu’avant. »

Lire la suite


https://actu.fr/normandie/rouen_76540/hydrocarbures-dans-lait-maternel-nouvelles-analyses-montrent-pic-apres-lubrizol_30970661.html.