« C’est un événement classé 1 (sur 7) de l’échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (Ines). Le 6 novembre 2019, la centrale nucléaire EDF du Tricastin effectue des contrôles dans sa nappe interne (une enceinte contenant de l’eau et qui sépare la centrale nucléaire de la nappe phréatique en dessous). Du tritium est alors détecté, pour une valeur supérieure au seuil les obligeant à déclarer l’événement à l’Autorité de sûreté nucléaire (1 150 becquerels par litre pour un seuil déclaratif de 1 000). »

Lire la suite


https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/01/23/tricastin-du-tritium-releve-dans-l-eau-de-la-centrale-nucleaire.