« Ces intrusions et interpellations ont eu lieu dans un climat social très tendu en Guadeloupe, du fait des grèves combinées de l’éducation nationale, des avocats et des agents de la commune de Baie-Mahault. »

Lire la suite


http://www.leparisien.fr/faits-divers/guadeloupe-cinq-personnes-interpellees-apres-une-intrusion-dans-une-ecole-22-01-2020-8241444.php.