« En 2017, se faisant passer pour un policier, il avait proposé à une conductrice terrorisée de ne pas lui suspendre son permis de conduire en échange d’une fellation. »

Lire la suite


http://www.leparisien.fr/faits-divers/nancy-un-faux-policier-condamne-a-8-ans-de-prison-pour-viol-15-01-2020-8237160.php.