« Mise au placard, rétrogradée du poste d’assistante commerciale à celui d’employée administrative, elle aurait voulu se venger. Trésorière du comité d’entreprise (CE) – transformé aujourd’hui en comité social et économique (CSE) – d’une société basée à Maxéville, la quinquagénaire est suspectée d’avoir tapé dans la caisse durant trois ans, entre 2015 et 2018. »

Lire la suite


https://www.estrepublicain.fr/faits-divers-justice/2020/01/13/la-tresoriere-du-comite-d-entreprise-tapait-dans-la-caisse.