« Le 26 juillet 2016, Satoshi Uematsu s’était infiltré dans un centre spécialisé à Sagamihara, dans la banlieue de Tokyo. Son procès a débuté dans la confusion ce mercredi à Yokohama. Il encourt la peine de mort. »

Lire la suite


https://www.ouest-france.fr/monde/japon/japon-il-avait-tue-19-handicapes-mentaux-en-pleine-nuit-un-homme-de-29-ans-devant-les-juges-6680907.