« « Mon but était d’être devant le portail, déguisé, avec mon panneau de revendications économiques, pas politiques. D’expliquer pourquoi ils ‘‘m’ont tué’’. » »

« Malheureusement pour le Cogolinois, comme lors de chacune de ses sorties, sa tenue n’est pas passée inaperçue et il n’a pas échappé à l’œil attentif des gendarmes qui ont stoppé net son avancée à quelques centaines de mètres du portail.

Bloqué pour possible « trouble à l’ordre public », Christian Hoogewys, malgré de longues minutes de palabres, a dû faire demi-tour avec son dossier sous le bras mais toujours bien décidé à faire passer son message. Dossier qu’il avait pourtant fait parvenir aux deux précédents Présidents, sans plus de résultat. »

Lire la suite


https://www.varmatin.com/vie-locale/deguise-en-gendarme-le-ferronnier-de-cogolin-sest-rendu-au-fort-de-bregancon-pour-rencontrer-le-president-macron-444661.