« Le tout, sous l’emprise de l’alcool et du cannabis. Il avait pourtant été condamné à 5 reprises par le passé pour des faits similaires.

Il a donc écopé de 8 mois de prison dont 4 avec sursis et a été écroué. »

Lire la suite


https://www.lyonmag.com/article/104836/beaujolais-il-force-un-barrage-de-police-pensant-que-c-8217-etaient-des-gilets-jaunes.