Une quarantaine de feux, dont « deux feux de véhicules, l’incendie d’une maison désaffectée, des feux de broussailles et de détritus » ont été constatés, précise la préfecture, se félicitant qu’aucun commerce n’ait été pillé et qu’aucun blessé ne soit à déplorer.

Lire la suite


http://www.leparisien.fr/faits-divers/halloween-a-la-reunion-12-interpellations-pour-des-violences-urbaines-01-11-2019-8184396.php.