Le locataire de Savigny-sur-Orge, actuellement hospitalisé, serait atteint d’incurie ou du syndrome de Diogène. Sans son autorisation, les propriétaires sont contraints de laisser le logement tel quel.

Lire la suite


http://www.leparisien.fr/essonne-91/canettes-bouteilles-vides-un-appartement-transforme-en-decharge-a-savigny-29-10-2019-8182773.php.