L’homme de 73 ans aurait proféré des menaces envers ses voisins. Il aurait ensuite accueilli les gendarmes avec un fusil de chasse, puis aurait tiré sur le GIGN appelé en renfort. Les militaires auraient tiré en retour.

Lire la suite


https://www.sudouest.fr/2019/10/12/un-forcene-retranche-chez-lui-abattu-par-le-gign-dans-l-oise-6691279-10407.php.