Il aura fallu que les policiers fassent usage quatre fois du LBD (lanceur de balles de défense) et deux fois d’un taser pour maîtriser un garçon de 23 ans qui, armé d’un katana menaçait le personnel du centre psychiatrique Messagier vendredi soir à Montbéliard.

Lire la suite


https://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2019/10/05/arme-d-un-sabre-ninja-il-menace-le-personnel-hospitalier.