La Ville de Paris a démantelé un trafic impliquant plusieurs agents de sociétés de mise en fourrière qui négociaient les enlèvements avec les automobilistes.

Lire la suite


http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-les-grutiers-ripoux-touchaient-100-euros-par-voiture-01-10-2019-8163795.php.