L’établissement, censé remettre dans le droit chemin des petits délinquants via l’apprentissage du Coran et des règles de vie strictes, a été signalé par des voisins soupçonneux.

Lire la suite


https://www.lesoir.be/249982/article/2019-09-27/nigeria-la-police-secourt-300-eleves-tortures-et-violes-dans-une-ecole-coranique.