Un capitaine de police, au repos, a en effet été interpellé au niveau des Champs-Élysées, à la fin de la manifestation des gilets jaunes, raconte Le Point.

L’homme aurait tenu – et répété – des propos homophobes.

Il a donc été arrêté pour « outrages » et « rébellion ».

Source https://www.lejsl.com/france-monde/2019/09/21/paris-un-capitaine-de-police-en-repos-arrete-pour-outrage-et-rebellion.