Un ancien policier russe qui avait déjà été condamné à la prison à vie pour le meurtre de 22 femmes a été reconnu coupable, lundi, de 56 meurtres supplémentaires.

La cour régionale d’Irkoutsk, en Sibérie, a reconnu Mikhail Popkov coupable d’avoir tué 56 femmes entre 1992 et 2007, a annoncé le bureau du procureur dans un communiqué cité par l’agence Interfax.

Avec 78 meurtres au total, il bat largement le « record » des deux autres tueurs en série les plus connus de Russie.

Mikhail Popkov avait « un besoin pathologique de tuer des gens », assure le texte.

Il a aussi été reconnu coupable d’avoir violé dix de ses victimes.

Il a été condamné à une deuxième peine de prison à vie.

-le point

Vu sur le point. fr