À l’Élysée, on est bien décidé à revoir à la baisse les compétences de la puissante préfecture de police (PP) de Paris, souvent comparée à un « État dans l’État ».

Selon nos informations, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, Laurent Nuñez, a reçu pour consigne de redéfinir les missions de la PP.

Immigration irrégulière, police judiciaire, renseignement, intervention dans la lutte antiterroriste : autant de chantiers désormais ouverts à la réflexion.

La préfecture de police de Paris -dont le statut particulier destiné à « réunir entre les mains d’un seul homme tous les pouvoirs de police de la capitale » remonte à 1 800- occupe une place à part dans le paysage administratif français.

Derrière ses hauts murs de l’île de la Cité, elle porte le poids de l’histoire.

Elle fut en effet la première force de police municipale française et se souleva pour la libération de Paris d’août 1944.

-le parisien

Vu sur le parisien. fr