Cinq personnes soupçonnées d’avoir facilité l’obtention de permis à des conducteurs, dont certains ne savaient pas lire, viennent d’être mises en examen.

Les escrocs ont notamment facilité la tâche à des ressortissants étrangers.

Il y a aussi parmi les centaines de bénéficiaires de cette escroquerie des personnes qui ne savent pas lire le français. »

Les enquêteurs de la SD et de la PAF estiment que les organisateurs ont négocié chaque permis à hauteur de plusieurs milliers d’euros.

« Leur technique était parfaitement rodée et le résultat, garanti, poursuit la même source.

En dix-huit mois, ils ont ainsi facilité l’obtention indue de plus de 600 permis de conduire. »

Au cours des perquisitions des domiciles des suspects, les policiers ont saisi une cinquantaine de documents d’identité authentiques, un peu plus de 1 000 euros en liquide et un véhicule Volkswagen Golf.

-le point

Vu sur le point. fr