Ce mercredi en toute fin de matinée, un détenu extrait de la maison d’arrêt de Varces pour subir une intervention chirurgicale au CHU de Grenoble Alpes a demandé à aller aux toilettes, où il a pu récupérer deux armes de poing dont une s’est révélée factice, vraisemblablement cachées là par un complice.

L’arme utilisée par le détenu était cachée dans le faux plafond des toilettes, vient d’indiquer au Dauphiné Libéré un représentant grenoblois du Syndicat Pénitentiaire des Surveillants (SPS).

Lorsqu’il est sorti, il a brandi son arme et tiré à deux reprises, sans heureusement toucher quiconque, avant d’être finalement maîtrisé par le personnel pénitentiaire qui l’escortait.

Il a ainsi pu être remis aux policiers grenoblois.

L’antenne grenobloise de la police judiciaire a été saisie.

-le Dauphiné

Vu sur le Dauphiné. com