Un homme a été blessé par balles jeudi soir vers 23 h 30 à Roubaix, sur la zone de l’Union, alors qu’il circulait dans un véhicule ayant forcé un barrage de police.

La voiture dans laquelle se trouvaient cet homme et un deuxième individu était au départ poursuivie par une unité de gendarmerie, dans le cadre d’une recherche judiciaire.

Une patrouille de la brigade anti-criminalité, appelée en renfort, a tenté d’intercepter les fuyards à hauteur du quai de Boulogne, devant le siège régional du constructeur Vinci.

Selon les premiers éléments recueillis, les fugitifs auraient tenté de forcer le barrage établi par la BAC en fonçant sur les policiers.

Les forces de l’ordre ont ouvert le feu à plusieurs reprises sur le véhicule.


Dans un second temps, alors que les policiers et gendarmes avaient perdu trace de la voiture recherchée, ils ont mis la main sur un individu blessé qui se trouvait sur le bord de la route, à quelques kilomètres de là, à Wattrelos, sur le boulevard de la Fraternité, à deux pas de la frontière belge.

Son complice l’a-t-il abandonné sur place ?

L’autre occupant de la voiture, qui a été retrouvée vide en Belgique, a disparu et est activement recherché des deux côtés de la frontière.

Le blessé a été secouru sur place par les sapeurs-pompiers de Tourcoing et transporté dans un état grave au Centre hospitalier régional de Lille.

Ses jours ne sont pas en danger. Il doit être opéré ce matin avant toute audition par la police.

-la voix du Nord

Vu sur la voix du Nord. fr