Mercredi 21 novembre, un habitant de Villefranche-sur-Saône, âgé de 34 ans, a été interpellé par la police pour une suspicion de trafic de cocaïne entre la Calade et l’île de la Réunion.

À son domicile, la perquisition n’a rien donné, mais dans sa voiture ont été retrouvées des petites bougies et des enveloppes.

Placé en garde à vue, l’homme a reconnu avoir envoyé, entre mai et juillet 2018, quinze petits colis contenant des bougies dans lesquelles il cachait de la résine de cannabis et de la cocaïne.

En tout, ce trafic porterait sur 900 grammes de cannabis et 12 grammes de cocaïne pour un montant total récolté de 12 000 euros.

-le progrès

Vu sur le progrès. fr