Selon Thierry Defresne, représentant de la CGT chez Total, les quatre raffineries pétrolières et gazières de Total en France sont perturbées par le mouvement, celle de Gonfreville en Normandie, le site de Grandpuits (Seine-et-Marne), la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique) et celle de Feyzin (Rhône).

Dans les Bouches-du-Rhône, des appels à la grève ont également été lancés à la raffinerie Ineos de Lavéra, et celle d’Exxon Mobil à Fos-sur-Mer, a-t-il ajouté.

Seule une raffinerie, celle de Port-Jérôme-Gravenchon en Seine-Maritime, gérée par Exxon Mobil, reste selon lui épargnée par le mouvement social.

Une porte-parole du groupe Total a fait état de légères perturbations sur le débit et les livraisons dans trois de ses raffineries, ainsi que dans un dépôt.

-Ouest-France

Vu sur Ouest-France. fr