Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, aux urgences d’Arles, une violente agression a eu lieu à l’encontre de quatre membres du corps médical.

Une agression violente… et gratuite.

Sa cause ? Une attente un peu trop longue à une heure un peu trop tardive.

Il est environ 2 h du matin lorsque l’homme, admis pour une blessure à l’oreille, s’emporte contre les infirmiers présents au service des urgences.

« Je vais vous crever. On revient demain, t’es morte », lance-t-il à l’une des urgentistes, tout en ajoutant : « Sal***, tu vas pas me faire attendre sale p*** française ».

Et de se tourner vers un infirmier présent : « Toi, ta g*****, je vais te faire la peau ».

Après ce déchaînement de violence verbale, l’individu, résidant à Tarascon, est passé à celle physique, assenant un coup de poing à une infirmière avant d’en bousculer deux autres (un homme et une femme) contre le mur.

L’une des victimes est aujourd’hui encore en arrêt à la suite de ses violences. Trois jours d’ITT ont été prescrits à une autre.

L’homme, sous liberté conditionnelle et porteur d’un bracelet électronique, a pris la fuite pendant plusieurs jours avant d’être interpellé jeudi.

-la provence

Vu sur la provence. com