Il y a quinze jours, la gérante du bureau de tabac de Woustviller accusait un braquage armé dans sa boutique.

Retrouvé une semaine plus tard, l’auteur des faits écope de trois ans d’emprisonnement dont un an de sursis et mise à l’épreuve.

-Vosges matin

Vu sur Vosges matin. fr