Les avocats clermontois se sont prononcés pour une grève totale des audiences civiles, pénales, prud’homales, etc…

Les auxiliaires de justice s’inquiètent toujours des conséquences du projet de loi pour les justiciables : la généralisation des visioconférences, certaines audiences de « petits litiges » supprimées, la spécialisation de certaines juridictions.

« Certaines de ces réformes ne vont pas dans le sens du justiciable, c’est la raison pour laquelle nous restons mobilisés » explique Maud Vian, bâtonnier du barreau de Clermont.

-France bleu

Vu sur France bleu. fr