Un kiné ostéopathe nantais de 54 ans était poursuivi ce mercredi après-midi devant le tribunal correctionnel pour agressions sexuelles sur plusieurs de ses patientes entre février 2016 et février 2018.

Son cabinet du boulevard Guisth’au -dans les beaux quartiers nantais- a depuis été fermé.

Ces jeunes femmes ont dénoncé le comportement déplacé du praticien lors des consultations.

Un kiné ostéo qui embrasse ses patientes, se frotte à elles et va jusqu’à se masturber devant l’une des plus jeunes.

Le kiné est ressorti du tribunal avec une peine de prison de 12 mois avec sursis et une interdiction d’exercer pendant cinq ans.

Il est aussi inscrit au fichier des délinquants sexuels.

-France bleu

Vu sur France bleu. fr