Une société pétrolière de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) s’est fait souffler près de 1 million d’euros à la mi-octobre dans ce qu’on appelle une escroquerie aux faux ordres de virement.

Ce n’est qu’en fin de semaine dernière qu’un responsable de l’entreprise a poussé la porte du commissariat de la ville pour y déposer une plainte.

L’affaire commence le 18 octobre dernier lorsqu’un sous-traitant français opérant en Angola contacte par email, le service comptable de cette entreprise spécialisé dans l’or noir.

Il demande à la société levalloisienne un virement de plus de 900 000 € dans le cadre de leurs affaires commerciales.

Le ou les aigrefins parviennent à pirater le compte email de ce sous-traitant et remplacent les coordonnées bancaires de la vraie société par celle d’un compte britannique.

« L’argent a été viré sur un compte de la Barclays Bank à Londres avant de disparaître purement et simplement », explique une source proche de l’affaire.

L’office central de lutte contre la grande délinquance financière (OCRGDF) est chargé de mener la suite des investigations.

-le parisien

Lire plus