Condamné à quatre mois de prison pour outrages et mise en danger de la vie d’autrui, il s’adresse au juge : « Vous êtes le pire magistrat que j’ai jamais rencontré ».

Le juge demande à la greffière de noter les paroles du prévenu, constitutives d’un outrage à magistrat.

Abdelali Harrous devrait comparaître une nouvelle fois devant le tribunal.

-L’Echo Républicain

Lire plus