«  Une émeute impliquant des dizaines de prisonniers a éclaté mercredi dans la nuit et s’est poursuivie jeudi  » et les détenus étaient a priori armés «  d’objets coupants  » récupérés dans l’atelier de la prison, selon plusieurs sources.

Au total, au moins 20 personnes sont mortes dans cette émeute qui a éclaté dans une prison située au nord du Tadjikistan (régime autoritaire), à Khodjent.

Il y aurait également six gardiens blessés dans les accrochages.

Cette prison accueille des détenus condamnés à de longues peines pour des crimes tels que meurtre ou extrémisme et a déjà connu des tentatives d’évasion.

Il y a deux ans déjà, un gardien et un prisonnier avaient été tués dans cette prison lorsque trois détenus ont tenté de s’échapper.

Le ministre de l’Intérieur avait alors affirmé que ces derniers avaient l’intention de « rejoindre les rangs  » de l’organisation djihadiste État islamique une fois dans la nature.

-la voix du Nord