Peu avant son suicide, il s’est rendu à la mairie de la commune pour proférer des menaces de mort à l’égard des agents présents mais aussi des élus.

Très agité, il a directement visé l’édile de la ville Jean-Claude Charvin.

Il aurait également fait référence au mouvement islamiste Daech.

Le personnel a aussitôt appelé la police municipale mais l’homme s’est enfui avant son arrivée. La mairie a néanmoins porté plainte.

Le quadragénaire, fragile psychologiquement, était connu dans les rues de Rive-de-Gier pour ses esclandres répétés.

Mardi, en fin de matinée, il a visiblement choisi la manière radicale pour mettre fin à ses jours.

-le progrès

Lire l’article