Elle avait déposé deux mains courantes en 2009 pour des violences conjugales.

Mustafa Iyibas avait, à plusieurs reprises, menacé de la tuer si elle le quittait.

L’homme, amateur de jeux de cartes et de hasard, était violent avec sa femme et ses enfants, selon l’entourage du couple…

Poursuivi pour meurtre par conjoint, Mustafa Iyibas encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Le verdict est attendu mardi.

-Sud-ouest

Lire plus