Vendredi soir, une nouvelle attaque au liquide caustique a eu lieu à Montpellier.

Peu avant minuit, une étudiante et son petit-ami sortaient d’une fête lorsqu’une femme, parlant très fort selon la version confiée par la victime à Midi Libre, a semblé les apostropher.

La passante aurait finalement asperger les deux personnes d’un jet d’ammoniaque. Le garçon aurait désarmé la femme avant d’alerter des policiers en patrouille.

-la provence.com

Lire plus